Emmanuel Macron s’y était engagé durant la campagne présidentielle : les classes bilangues, qui permettent d’apprendre une seconde langue vivante dès la 6e, sont rétablies dès cette .